Les faux-amis minceurs



Me revoilà pour vous parler du brûlant dossier de la minceur, au sein duquel s’écharpent bien des tendances, des on-dit et des croyances de tous bords. Si bien que le tout-venant ne sait souvent plus que penser ni faire.
Et aujourd’hui, je vais mettre le doigt sur les principaux faux-amis minceurs. Ceux qu’on mange en toute bonne conscience, sans la moindre once de culpabilité, quitte à se resservir parce qu’on est intimement convaincue que c’est léger, à tort.

On mange quoi quand on fait du sport?



C’est une question qui revient souvent et qui suscite la polémique (comme souvent en diététique).
Je ne prétends pas détenir la vérité, car je ne crois qu’il y en ait une, la diététique étant loin d’être une science exacte. Mais j’ai appris deux ou trois choses sur la question lors de mon DU Nutrition du sportif à la Pitié Salpêtrière, et j’ai plutôt tendance à leur apporter mon crédit :) 

Pour commencer, il faut prendre en compte deux cas de figure spécifiques pour lesquels les conseeils diffèrent : 1/ le sportif qui recherche la performance et 2/celui qui dont le but premier est la perte de masse grasse.

Prévenir les effets de la ménopause



Suite à la demande de plusieurs d’entre vous, et parce que c’est une case par laquelle nous allons toutes passer (si même toi 22 ans ½ là-bas), je vais aborder aujourd’hui le sujet de la ménopause et ses conséquences sur le poids, la silhouette et la santé.
Parce que de nos jours, à 51 ans (âge moyen de la ménopause), on est dans la fleur de l’âge il n’est pas question de faire une croix sur tout ça (Halle Berry, Salma Hayek et Sophie Marceau pourraient surement nous en parler).

Je commence par un petit récap’ de base : qu’est-ce que la ménopause ?

Retour de vacances : bilan alimentaire !




Avoir une formation de diététicienne est à double tranchant pour son propre rapport à l'alimentation et sa gestion du poids (quelle curieuse intro à ce titre n’est-ce pas ?).
D’un côté j’ai une parfaite connaissance des aliments, de leur apport calorique et de leur valeur nutritive, ce qui en soi est un avantage certain. D’un autre côté, ces connaissances viennent souvent parasiter mon alimentation telle que je pourrais l’avoir naturellement. 

And the winner is



Tout d'abord, merci à tous pour votre participation et vos petits mots chaleureux qui mettent du baume au cœur et donnent envie de continuer aussi longtemps que possible (soyons fous).
Je dois dire que je suis assez fière de vous : que des bonnes réponses bien développées, well done guys!

1 an !



Un an déjà que je me suis décidée à publier mon premier billet sur Les Frites Vertes, après avoir mûrie l’idée quelques bons mois. Je voulais un blog dont la thématique serait la diététique, mais qui soit aussi très personnel, léger, déculpabilisant et distrayant (rien que ça oui). De là à dire que j’y suis arrivée il n’y a qu’une poignée de calories, que je me garderais bien de grignoter.
En tous cas, je me réjouis de voir que 366 jours plus tard (merci l'année bissextile), mon blog est toujours là, avec un nombre de lecteurs fidèles que je n’aurais pas soupçonnés au départ,  qui commentent toujours de façon bienveillante et cordiale mes petits conseils et ça, ça n’a pas de prix.

Comment déjouer les pièges de l’été ?


Alléluia, l’été tant attendu est enfin là, et avec lui soleil, douceur et petites tenues. C’est la saison où l’envie d’être bien dans son corps est la plus forte, et paradoxalement celle de toutes les tentations  (glaces, barbecue, boissons rafraîchissantes et sucrées, beignets et churros …).
Comment le passer sereinement, sans reprendre les kilos souvent perdus (comme je ne le conseille pas) dans l’urgence au printemps ?